Politique : ASG et CyberGun contre attaquent.

by on 29/04/2016
 

Quand la politique s’attaque à notre loisir…

m4a1

Relatons les faits : Il y a plusieurs mois, suite aux attentats ayant eu lieu la première fois à Charlie Hebdo et la seconde fois le 13 novembre 2015 dans plusieurs lieux de Paris, l’assemblée européenne, devait voter une loi qui serait plus ferme sur l’acquisition d’armes pour les particuliers. Loi qui ne va pas sans s’en prendre à notre loisir, l’airsoft…

Effectivement, ils souhaitaient répertorier nos jouets en catégorie « C ». Ce qui voudrait dire que pour pouvoir utiliser nos répliques, il faudra déclarer celle-ci à la police et posséder un permis pour les utiliser. Ce qui engendrerait irrémédiablement la fin de l’airsoft en Europe ou accentuerait les parties clandestines et les dangers que cela peu représenter.

Impensable, n’est-ce pas ? Et avec les attentats qui ont eu lieux à Bruxelles, ce n’est pas vraiment là pour nous aider. Mais le monde de l’airsoft n’a pas décidé de se laisser faire et bien que beaucoup de comités essayent d’empêcher la loi d’être votée (par le biais de nombreuses pétitions), deux sociétés de poids viennent les aider.

Cybergun et ASG, qui sont deux concurrents, ont décidés d’un commun accord de s’élever contre cette loi qui nous porte préjudice. Car nous sommes des joueurs, classés comme des Roles-Playeurs*, qui jouent avec des jouets tirant des petits billes qui auraient bien du mal à tuer un homme. Alors pourquoi, par la folie de certains fanatiques, serions nous pénalisés nous aussi ?

Quoi qu’il en soit, c’est par un communiqué sur le mur FaceBook du magasin d’airsoft Airsoft-Gun que nous en apprenons un peu plus. En voici quelques extraits :

« C’est impensable et c’est pour cela que ASG et CYBERGUN – bien qu’étant adversaires et concurrents – ont décidé de travailler ensemble afin de mettre en oeuvre des actions fortes à Bruxelles et auprès des représentants des états membres, afin que nos voix retentissent et que notre passion soit défendue. »

« Nous avons passé la première phase de discussion concernant cette proposition à rencontrer les représentants de la commission, les membres du Parlement ainsi que du Conseil afin d’expliquer qui nous sommes, ce que nous faisons. Nous avons défendu l’idée que ceux qui possèdent des répliques d’airsoft et d’airgun ne représentent en aucun cas une menace pour la société européenne. Cela fut une tâche difficile mais nous pensons avoir abouti à une meilleure compréhension de ce que représentent l’airsoft, l’airgun et les sports qui y sont corrélés. De plus, il semble que les politiciens que nous avons rencontrés ont une plus grande compréhension de notre passion et de notre communauté. »

« ASG et CYBERGUN avanceront sur ce sujet main dans la main, avec comme seul objectif de sauver notre pratique et il semblerait que nous soyons les deux seules entreprises d’airsoft/d’airgun en Europe, qui essayent activement d’influencer le process des institutions Européennes à Bruxelles. Mais pour nous, le futur n’a pas de prix. »

Lien : https://www.facebook.com/AirsoftGunEU/posts/1011337825619702:0

C’est donc à en lire c’est quelques lignes, que cela laisse supposer que nous serions sur de bonnes voies pour éviter le drame. Nous n’en savons pas d’avantage, mais les nouvelles viendront rapidement à vos yeux, dès qu’elles seront annoncées.

 

Envie de devenir airsofteur ? Que faut-il faire ?

Airsoft ! D’où ça vient ? Qu’est que c’est ?

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response