En immersion dans The Division.

by on 03/05/2016
 

Une attaque bactériologique sur New York dans The Division !the division

The Division est inspiré d’une simulation américaine pour lutter contre le terrorisme (Opération Dark Winter), l’histoire commence à New York pendant le Black Friday qui peut être traduit par « Vendredi Noir » ou « vendredi Fou ». En effet aux USA et au Canada, à la fin de l’année les commerçants font des soldes conséquentes, ce qui attirent pas mal de monde dans les magasins.

The Division est un RPG Open World de tir tactique d’action disponible sur PS4, Xbox One, PC 

Des terroristes ont fait en sorte de contaminer avec une souche bactériologique les billets de banque, nom de code « Grippe du Dollar » qui a décimé la population et a rendu la ville très dangereuse. Cela entraîna une mise en quarantaine de la ville de New York. Il n’y eut par la suite aucun espoir ni échappatoire. Les forces de police et militaire ont perdu le contrôle de New York. En conséquence des agents dormants ayant des taches quotidiennes comme par exemple être habituellement dans un bureau ou sapeur pompier ou même encore ambulancier. Que ce soit des hommes ou des femmes avec une famille voir même avec des enfants ou sans attaches particulières sont mobilisés pour faire parti de la Division. La première vague est née.
Celle ci s’est faite décimée pour la plupart, tandis que d’autres agents restent sans donner de nouvelles ou ont tout simplement disparu. En conséquence la deuxième vague reçoit l’ordre de rentrer en action. À ce moment la, nous rentrons dans le monde de The Division.

the division

Nous voilà au début du jeu, il faut avant tout créer son propre personnage homme/femme, la couleur de peau, les tatouages, la coiffure, le style du visage et d’autres personnalisations. Une fois cela fait l’aventure peut commencer, vous apparaissez dans une rue où on vous expliquera les bases des touches. A partir de la, une mission s’offre a vous, vous aurez la possibilité de gagner de l’équipement (masque, torse, sac a dos, gants, genouillère, holster)  ou encore des vêtements pour encore plus de personnalisation pour votre agent (blouson, bonnet, casquette, chaussures, chemise, écharpe, tour de coup…) Ainsi que de l’expérience pour faire monter votre agent de niveau (30 maximum). Une fois deux trois missions effectuées, vous serez envoyé sur l’île de Manhattan ou l’histoire commence vraiment. Les missions du PVE peuvent se faire toute seule, mais au bout d’un certain niveau il est conseillé d’inviter des gens pour vous aidez et ainsi avoir plus de facilité pour finaliser les missions.

base op

Dans le mode histoire de The Division vous débloquerez la « base d’opération » votre quartier général, qu’il vous faudra améliorer afin de débloquer des compétences, des gadgets (bombe collante, tourelle…) Pour l’améliorer vous devrez accomplir des missions secondaires qui vous seront indiquées sur la carte, elles vous feront gagner de l’expérience pour upgrader votre base d’opération tout au long de l’histoire . À ne surtout pas négliger !

DZ

Parlons à present du mode PVP sur The Division qui se situe au milieu de la carte en rouge, la « Dark Zone », pour y accéder votre agent devra être au minimum au niveau 20, tout de même, ne comptez pas parcourir de long en large la DZ d’une seule traite. En effet la Dark Zone a plusieurs paliers de difficultés, elle est composée de six parties, plus vous avancerez vers la zone 6 et plus le nombre d’ennemis affluera vers vous avec un gros niveau et une grosse force d’action. Il est rigoureusement conseillé d’être en petit groupe de 3 ou 4 personnes pour avoir moins de mal à éliminer les ennemis et ainsi pouvoir récupérer plus facilement des objets, armes qui renforceront votre agent dans la lutte pour le pouvoir  (dans la DZ on peut monter 150 niveaux).

season pass

Le season pass de The Division est également disponible et nous offre de gros contenus ainsi que des petits cadeaux tous les mois.

Prochaine Mise a jour du Seaons Pass de The Division:

– 3 extensions Majeurs : Qui arriveront durant l’année 2016, Underground disponible en juin, Survival qui sortira durant l’été et Last Stand cet hiver (sans compter les deux extensions gratuites, Incursion déjà disponible et conflit qui sort au mois de mai).

– Une panoplie de nouveaux éléments de personnalisation pour votre agent.

– Des événements mensuels exclusifs qui vous offriront sans aucun doute une fois réalisés plusieurs type de récompenses.

 

Commençons maintenant par une petite analyse du Game Play. Pour ma part ayant pu m’immerger dans le jeu, je peux vous dire que le Game Play est rapide et facile à assimiler, comme par exemple le fait de pouvoir changer d’armes assez rapidement ou encore le déplacement de votre personnage. Malgré le fais que l’on manque de touches sur la manette, cela reste une bonne expérience. Mais à par ça dans l’ensemble le Game Play en lui même reste bien fluide et cela nous ravit pour un Open World RPG sur console de salon. Le gros point négatif selon moi, est que le jeu est vraiment trop linéaire. Il faut se dire que dans la réalité, à Manhattan, les routes et les rues sont disposées en ligne droite.

Ensuite comme vous avez pu le constater les graphismes sont vraiment pas mal, mais ils pourraient être mieux réalisés, on si fait rapidement, j’ai pu constater que lorsque nous avons la caméra droite, les graphismes sont top, mais par contre quand vous regardez vers le ciel alors la accrochez vous ! C’est vraiment pas super du tout. Mais bon on joue en regardant devant soi et non pas vers le ciel, sinon vous le comprenez bien on va droit dans le mur ! Les éléments du décor que se soit du simple mur aux panneaux de signalisation en passant par les véhicules des différents habitants de Manhattan, sont vraiment bien modélisés. Par exemple lorsque que l’on y tire deçu on peut voir les impacts des balles ainsi que des bouts de mur exploser littéralement. Une modélisation vraiment sympa !

Pour continuer allons sur le scénario qui selon moi est vraiment super ! Après que New York est subi un acte terroriste nom de code « Grippe du Dollar », des agents dormants sont activés afin de remettre l’ordre dans la ville qui est contrôlée par différente bandes rivales. Sachant que l’armée et les forces de l’ordre ont perdu toute autorité et que la première vague d’agent c’est faite décimée pour la plus part et que d’autres sont portés disparu. Vous arrivez à ce moment la, prêt pour en découdre avec l’aide de vos amis afin de remettre de l’ordre a travers Manhattan. Concernant l’immersion elle est vraiment accrochante, vous êtes dans un mode post apocalyptique et vous devez survivre pour mener à bien vos missions. Vous pouvez aussi bien l’a jouée furtive que barbare, car selon comment vous attaquerez les différents groupes d’ennemis, vos chances de survie augmenteront ou au contraire diminueront. À vous, vraiment, de faire le meilleur des choix !

Enfin le multijoueur (PVP) qui vous ravira j’en suis sur. Il est situé au milieu de la carte de Manhattan de couleur rouge. Pour moi le point positif est qu’il y a encore plus d’atmosphère apocalyptique qui s’en dégage ! Mais attention qui dit zone de PVP dit autres joueurs donc je vous conseille vraiment d’y aller bien équipé et avec des amis ! Un points négatif c’est quand les autres joueurs vous attaquent ils deviennent renégat et en général, ils se mettent dans les premières zones pour pouvoir éliminer les joueurs de faible niveau, donc méfiez vous, cela arrive assez fréquemment ! Sinon dans l’ensemble du PVP il y a pas mal d’ennemis et de boss. Plus vous monterez dans les zones du PVP plus vous gagnerez d’objets ou encore d’armes de meilleur qualité afin de rendre votre agent le plus puissant possible !

Après cette petite analyse, il est temps pour moi de vous faire par de ma conclusion. Le jeu The Division correspond à mes attentes. En effet, réussir à faire un jeu qui a une durée de vie assez sympathique, est à l’heure actuelle vraiment rare. Je souligne vraiment le scénario qui introduit la simulation de l’opération Dark Winter qui reste assez effrayante selon moi et qui nous plonge dans un Open World post apocalyptique ou l’on peut vraiment se régaler devant le gros travail de reproduction de l’île de Manhattan. J’ai vraiment hâte de voir les prochains DLC qui juste avec leur nom nous rendent vraiment impatient ! Il y a quelques bémols comme par exemple, que le jeu The Division se joue mieux avec des amis passé un certain niveau comme j’ai pu vous en parler plus haut. Ou encore le fait que se soit trop linéaire. Mais bon malgré cela, The Division reste un bon jeu pour moi et j’ai donc décidé de lui accorder la note de 8.5. Oui en effet j’ai vraiment étais charmé par le Game Play ou encore le scénario. Pour finir, je vous le recommande bien volontier. Je vous souhaite des heures et des heures de Game Play dans la joie et la bonne humeur dans le monde post apocalyptique de The Division !!

Une faute ? Signale la sur Twitter.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response