Zerator : Projet60, Cup, Studio

by on 22/05/2016
 

L’année 2016 a été riche en annonces de la part de Zerator !

Logo Zerator

Notre équipe présente à la Dreamhack, a pu poser quelques questions à Zerator, vous pouvez retrouver l’interview audio à cette adresse.
Trackmania Cup #4 :

Le 8 mai 2016, Zerator annonçait en live la prochaine Trackmania Cup #4 vous pouvez retrouver le détail à cette adresse.

Zone Actu :  « La Trackmania Cup va-t-elle devenir un événement récurrent sur la scène esportive ? »

Zerator : « La Trackmania Cup c’est un essai pour moi, c’est mon premier événement en dur « brander Zerator », c’est-à-dire que d’habitude on se déplace en événement, on se greffe à un événement alors que là c’est moi qui créer le truc donc c’est beaucoup plus compliqué, il faut louer une salle, avoir des équipes techniques derrière, designer une sorte de show autour du spectacle, c’est un essai. On va voir comment c’est reçu par la presse, par les gens et en fonction de cela : soit on s’agrandira, soit on rétrécira soit on en fera plus. Honnêtement c’est difficile de savoir ce que l’on va faire tant que la première n’a pas eu lieu, parce que c’est beaucoup de stress, beaucoup d’argent. »

Zone Actu : « C’est un test tu verras selon les retours ce que la Trackmania deviendra ? »

Zerator : « Voilà, c’est un essai ça fait longtemps que j’avais envie de le faire et là on peut enfin le faire, donc réponse le 25 juin. »

Zone Actu : « Donc si ça se passe bien il y a des chances de revoir cet événement et en plus grand ? »

Zerator : « Oui il y a des chances qu’on fasse plus grand, mais en fait ce qui est marrant c’est que techniquement c’est plus difficile de rentabiliser un événement de 500 places que de  2000 par exemple. Tu vends plus de places aux gens, tu as donc plus de visibilité et c’est plus facile d’avoir des sponsors. Alors qu’une salle de 500 places c’est plus difficile. On a aucune idée de ce qu’on peut remplir comme salle on a préféré commencer petit et grossir. Il vaut mieux ça que l’inverse. »  

Zone Actu : « Pour l’événement tu as l’aide de tes sponsors habituels G2A, Curse etc? »

Zerator : « Non, les sponsors de stream et les sponsors événementiels c’est totalement différent et en fait ce qu’il faut savoir, c’est que l’événement a pour but de se financer tout seul, en gros le but ce n’est pas qu’avec les sous de stream, je réalise l’événement, le but, c’est d’essayer de le rendre rentable, enfin d’arriver à un équilibre. »

Zone Actu : « C’est un projet complètement indépendant de ton stream en quelque sorte ? »

Zerator : « Ouais, on essaie de faire autre chose, parce que sinon j’aurais pu prendre une salle de 2000 personnes et prendre un truc plus gros mais là on essaie d’arriver à l’équilibre, on ne gagne pas d’argent sur cet événement, on en perd un tout petit peu et on essaie d’avoir plus de sponsors pour être à l’équilibre mais je pense que ça va le faire. »

Zone Actu : « Tu as les sponsors qu’il te faut, ou tu en recherches toujours ? »

Zerator : « Si, là on a les noms, c’est juste qu’on n’a pas encore dévoilé les sponsors etc. On a la liste biensûr. De toute manière c’est obligé quand on loue une salle, tu ne le fais pas quand tu as pas la confirmation des sponsors vue le prix que ça coûte. »

Zone Actu : « Comment va se dérouler la qualification des joueurs et des équipes ? »

Zerator : « On ne va pas inviter les gens, ils vont se qualifier sur internet et les huit derniers qui arrivent à se qualifier seront invités à Paris et défrayés. »

En résumé, la Trackmania Cup #4 est un test, si elle est bien accueillie par la presse, les joueurs et le public, une suite sera envisageable.
Le partenaire principal de la Trackmania Cup #4 est TwitchFR

Les huit qualifiés pour les matchs à Paris sont :

Bren [France] Javiflyer [Espagne] RaceHans [Allemagne] Ayako [France] Wally [Canada] Riolu [Allemagne] Aurel [France]

Et enfin Carl Jr [Canada]

Le classement est disponible à cette adresse.

Les billets pour la Trackmania Cup sont parties en 2 minutes 30 :

Studio de jeu indépendant « Unexpected » :

Le 29 janvier 2016, Zerator annonçait sur son live la création d’un studio indépendant d’édition et de production de jeux vidéo sous le nom ZT production. Dès son annonce le studio était déjà entrain de réaliser un jeu vidéo solo en 2D avec une durée de vie d’environ 2 à 10 heures. Le jeu est prévu pour le moment pour PC. Si le jeu fonctionne bien, il y aura un portage sur IOS.
Zerator est accompagné pour ce projet de Diabalzane – anciennement chez Ubisoft, et Black Sheep Studio – et de Dach, son bras droit.
Notre équipe a voulu savoir comment avançait son projet.

Zone Actu : « Peux-tu nous donner de nouvelles informations sur ton studio, et les jeux en développement ? »

Zerator : « Pas vraiment, ça avance comme on peut mais en gros ça doit sortir entre juin et septembre ça fait une grosse fourchette parce qu’on ne sait pas encore exactement comment ça se passera, vu que ce n’est pas moi qui le développe. C’est du temps qui ne dépend plus de moi maintenant, mais par contre en septembre on va prendre des locaux sur Montpellier et on va commencer notre deuxième jeu, même si le premier n’est pas fini. On va démarrer le deuxième avec une autre équipe. Ma chef de projet est en train de déménager à Montpellier pour ça etc. On passe en « serious business », parce que le télé travaille ça a beaucoup d’avantage mais aussi beaucoup de contraintes »

Zone Actu : « Est-ce que tu considères ta situation plus stable, tu ne peux plus disparaître d’internet du jour au lendemain ? »

Zerator : « Avec l’audience que l’on a actuellement, on ne peut plus disparaître du jour au lendemain. Si un jour on remarque une baisse de l’audience sur plusieurs mois, on saura réagir correctement. Il est impossible de passer de 5000 viewers à 0. Il m’est impossible de dire si mon jeu vidéo va pouvoir devenir mon activité principale. Les deux premiers jeux ne me feront pas gagner d’argent, une entreprise devient rentable au bout d’environ trois ans, le business-modèle du stream est différent, vu qu’il se rentabilise tout de suite. Le but ce n’est pas de remplacer l’un par l’autre mais de faire avancer l’un indépendamment de l’autre et si un jour ça doit le remplacer pourquoi pas mais le but c’est quand même que je délègue beaucoup, je suis producteur, j’apporte les fonds nécessaires, je ne suis pas impliqué réellement pour l’instant en tout cas. »

Projet60 :

Le Projet60 est une nouvelle façon de jouer à World of Warcraft, c’est une idée provenant des Etats-Unis, avec quelques modifications pour la communauté française et réalisée par Zerator et ses équipes. Vous pouvez trouver d’autres informations à cette adresse.

Informations diverses :

Zerator va être en rush 24h World of Warcraft avec Lapi, Velan, Gius et Tweekz le 30 août 2016 pour la sortie de la nouvelle extension Legion.

Il sera également présent à l’E3 2016 à Los Angles pendant une semaine.

Vous pouvez retrouver Zerator sur son site internet ou sur son Twitter.

 

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response