Payday 2 : Test

by on 24/03/2016
 

Sorti en août 2013, PAYDAY 2 est incontestablement LE jeu de braquage. J’ai pu y jouer tous le week-end et les qualités sont partout. Le jeu en lui-même ne demande pas une configuration puissante avec d’assez beau graphisme. Parlons maintenant du « In-Game ».

Payday 2 Article Zone Actu FR

On retrouve les 4 personnages du premier opus : Dallas, Hoxton, Chains et Wolf. Chaque joueur peut choisir son orientation grâce aux multiples compétences disponibles se répartissant sur 5 arbres de compétences :

– Le Cerveau orienté vers le support de l’équipe. Il ne débloque aucune arme mais à un fort charisme qui lui permet de convertir un civil en allié.

-L’Executeur est axé sur les combats. Il peut débloquer une scie permettant l’ouverture de coffre ou de distributeurs de billets.

-Le Technicien est le « touche-à-tout » de Payday. Tout d’abord, il peut utiliser des mines comme C4 pour faire sauter des coffres de manière peu discrète mais rapide ou les utiliser aussi comme détecteur d’ennemis spéciaux. Il peut aussi développer des compétences qui amélioreront ces perceuses, ce qui lui permet de percer pratiquement sans aucun bruit. Il peut se retrouver dans tous types d’attaque.

-Le Fantôme est l’un des éléments le plus important lors d’attaques « Stealth » (furtive). Il dispose de sacs mortuaires pour pouvoir cacher ses victimes. Il peut aussi développer son ECM (ou CME : contre-mesures électroniques) qui brouille les signaux des caméras, du bipeur des gardes… Mais aussi d’ouvrir les distributeurs beaucoup plus silencieusement que tous autres outils.

-Le Fugitif est le survivant de l’équipe. Il dispose de sacs de soins (14 maximum). Il est souvent associé au fantôme pour ses capacités de discrétion.

Plusieurs types de mission s’offrent à nous avec le choix de la discrétion (ou Stealth) ou bien carrément bourrin (ou Loud) :

  • Les braquages classiques avec comme butin à la clé, des sacs remplis de billets ou bien de lingots d’or.

  • Les Bijouteries où il faut bien évidemment récupéré un maximum de bijoux.

  • Les missions du types Shoot’em up. Pas d’infiltration possible, juste la manière bourrin disponible.

  • Puis viennent les missions de discrétion tel que « Pillage nocturne » où il faut récupérer des objets de valeur dans un entrepôt très bien surveillé.

La seule chose qui pourrait empêcher des joueurs d’acheter ce jeu est qu’il compte de nombreux DLC payants (25 DLC). La version Game of the year est toujours disponible sur Steam à 11,49 Euro au lieu de 45.