SQUAD

by on 10/06/2016
 

Voici les retours de Squad, le fps dont tout le monde parle!
Squad

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Squad est un jeu tactique de type <<First Person Shooter>> développé par Offworld Industries. On y joue 2 équipes, chacune accueillant, au maximum, 50 personnes.

Histoire

Ceux qui sont des adeptes de la série Battlefield auront très vite remarqué que les développeurs du jeu sont, en fait, ceux qui ont proposé, en 2005, un <<mod>> très réaliste pour Battlefield 2, nommé Project RealityCe nouveau mode de jeu encourageait, à l’époque, les joueurs à agir en équipe et à aiguiser leur esprit tactique afin de réaliser leurs missions. Ces développeurs ont voulu sortir récidiver, mais en dépassant les limites qu’ils se sont fixés. Ils décident alors de créer leur propre jeu, Squad.

Étant toujours une petite équipe, ils n’avaient pas les moyens de se payer ce gros jeu. Ils décident alors de lancer une campagne de financement. Leur idée a charmé beaucoup de joueurs, car ils ont reçu 434 805$, sur les 184 000$ fixés. C’est ainsi qu’ils commencèrent le développement du jeu. Bien qu’il soit toujours en développement, il est tout de même disponible, en <<Early Access>>, sur Steam.

Gameplay

Comme dit plus tôt, Squad est un jeu militaire moderne, où il met en opposition deux équipes qui doivent se déclarer la guerre pour le contrôle d’un lieu ou bien le contrôle de dépôts d’armes (ce sont les deux modes de jeu disponibles).

Les développeurs veulent instaurer, dans la version finale, un combat de véhicule, en plus du combat << man vs man>>, qui est déjà disponible. Ils se sont donnés comme but est de briser la perception que le public a pour les jeux d’immersion. Ils veulent que leur jeu soit un mélange entre Battlefield et la célèbre simulation militaire, ArmA.

Chaque équipe, de 50 personnes maximum, peut être divisée en 9 escouades différentes. Chaque escouade a une capacité maximale de 9 personnes. Il y a présence d’un commandant dans chacune des escouades.

Bien que le jeu est tiré du <<mod>> de Battlefield 2, il y a des fonctionnalités qui n’étaient pas présentes dans leur ancienne création. Dans Squad, il y a, par exemple, la possibilité de voir son arme en tout temps, appelé <<Weapon sway>>. On peut aussi voir notre personnage au complet. On peut le voir courir ou bien s’accroupir. De plus, il y a l’option de se pencher vers un côté ou un autre lorsqu’on tire, très pratique lorsqu’on veut viser sans être à découvert. L’information partagée sur l’écran, appelé <<HUD>>, est très minime. Il y a seulement les informations nécessaires (lieu, orientation) qui y figurent. On remarque aussi que l’arme et le viseur ne restent pas fixes, ils bougent un petit peu. Ils ont fait cette caractéristique pour que ça ressemble le plus possible à la vraie vie. Pour qu’un joueur tire bien, il peut retenir la respiration de son bonhomme pour un bref temps.leaning

Bien que ces fonctionnalités semblent être une évidence pour les jeux actuels, il faut rappeler que les <<anciens>> jeux n’avaient pas cela. De plus, venant de développeurs avec un budget limité, faire cela est remarquable.

Pour finir cette partie, l’aspect le plus important du jeu est la communication. Les développeurs ne cessent de le répéter, les joueurs solitaires auront beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau. C’est presque impossible de survivre solo. Donc, pour survivre, il faut parler, et pour parler, il y a plusieurs modes de communication. Le plus courant est la communication au sein d’une escouade. Les joueurs dans la même escouade peuvent se parler et s’échanger des informations au courant de la partie. Le deuxième moyen est la communication de près. Ceci est utile lorsqu’un membre d’une autre escouade est près de vous. Vous pouvez ainsi communiquer avec lui, sans pour autant qu’il soit dans votre escouade. Le troisième moyen est utilisé par les chefs d’escouade. En effet, ils peuvent se parler entre eux pour élaborer diverses stratégies et mener à bien la conquête ou la défense du territoire.

Le jeu en tant que tel

Lorsque vous lancez le jeu, vous vous retrouvez sur un menu très simple, même si l’interface est en anglais. Oui, vous l’aurez sans doute compris, le jeu est complètement en anglais.Par contre, la sortie finale contiendra d’autres langues.Squad

Vous avez donc 6 onglets. Le premier onglet sert à commencer une partie. Vous aurez une liste de serveurs différents. Le deuxième est utile lorsque vous voulez entrer dans un serveur en particulier. Le troisième est utilisé pour s’entraîner. Le quatrième sert à modifier les réglages. Le cinquième est utile si vous voulez savoir les noms des développeurs et finalement, le sixième, c’est pour quitter le jeu.

Lorsque vous rentrez dans un serveur, durant le <<loading>>, une image arrive dans votre écran.Squad

Je l’aime bien, parce qu’elle précise les touches utiles pour s’en sortir dans ce jeu. On nous présente les touches des différents moyens de communication. D’autres informations importantes y sont présentées.

Lorsqu’on est dans la partie, on nous demande de sélectionner un lieu d’apparition.Map Squad

On sélectionne le point jaune pour apparaître dans le jeu. Pour l’instant, nous pouvons seulement commencer la partie sur ce point, mais durant la partie, les chefs d’escouade pourront établir un autre lieu d’apparition.

Le principe est simple, nous devons envahir (dans notre) cas les différents carrés blancs, selon un ordre précis. Dans cette partie, nous devons commencer par celui qui est près du pointeur orange. Ce pointeur changera de location lorsque le lieu a été conquis.

C’est donc de cette façon que le jeu commence. Comme vous l’aurez compris, l’autre équipe sera aussi sur ce point et suivra une guerre sans fin pour le contrôle de ce territoire.

Les premières minutes de jeu sont toujours les plus calmes. On apprend les lieux à conquérir et on apprend à connaître nos coéquipiers. Par contre, plus on avance, plus le jeu devient intense.  Vous explorez la zone. Vos coéquipiers commenceront à vous donner les emplacements des ennemis. Les médecins commenceront leurs devoirs, ils réanimeront les ennemis morts au combat. Le jeu commence à ce moment.

Les fonctionnalités du jeu

Les différents moyen de <<Respawn>>

Comme mentionné plus tôt, lorsqu’on débute la partie, nous n’avons aucun choix, nous devons apparaître au point jaune. C’est la base principale. Par contre, durant la partie, les chefs d’escouades pourront installer un point de ralliement. Ceci est seulement possible lorsque plusieurs joueurs sont autour du leader. Il est important de noter que ce point de ralliement disparaîtra si des ennemis se trouvent à proximité. Finalement, les joueurs eux-mêmes peuvent créer une base d’opérations, où toute l’équipe peut se téléporter. Cette base peut être renforcée par les chefs d’escouade, en y incluant, par exemple, un emplacement de mitraillettes.

Les différentes classes, factions et maps

Lorsqu’on rentre dans le jeu, on doit sélectionner une classe. Il y a un grand choix. Notez que si une personne prend une classe, se déconnecte et retourne dans le jeu, il ne pourra pas garder sa classe. Il se verra attribuer plutôt le rôle de <<Recrue>>.

Voici les classes disponibles

<<Command & Support>>
  • Officier
  • Ingénieur
  • Medic
Combat direct
  • Fusilier
  • Fusilier automatique
  • <<Light Anti-tank>>
  • Grenadier
  • <<Breacher>>
  • Tireur d’élite
Rôles de spécialistes
  • Sniper
  • <<Heavy Anti-tank>>
  • Reconnaissance
  • Anti-air
  • Pilote

Il y a, bien sûr, une limite de joueurs pouvant utiliser la même classe. Ces classes sont valides, peu importe la faction dans laquelle vous vous situez. Il y a les armées <<régulières>>,comme l’armée russe, britannique et américaine. Il y a aussi les armées <<irrégulières>>, comme la milice et les rebelles.

Peu importe la classe et la faction choisies, la map reste la même pour tout le monde. Il y a, pour l’instant 8 maps différentes. Les développeurs veulent, qu’à la sortie officielle du jeu, qu’il y ait 10-11 maps. Pour voir les maps disponibles, allez ici.

Armes et véhicules disponibles

Il faut savoir que chaque faction a ses propres armes. Les Insurgés auront, par exemple, l’AK-47M, tandis que les Américains auront le Beretta M9A1. Pour avoir une liste complète des armes, allez ici.

Pour ce qui est des véhicules, il n’y a présentement aucun véhicule disponible. Par contre, pour la sortie finale du jeu, ils veulent créer 10 véhicules différents, tels que des chars d’assaut et des hélicoptères. Pour avoir une liste possible des véhicules, allez ici

Mon impression du jeu

Tout d’abord, il faut savoir que ce jeu pourrait ne pas correspondre à tout le monde. En effet, ce jeu se classe plutôt dans la catégorie <<Hardcore>>. Les fans des Call of Duty et des Battlefield pourraient ne pas aimer ce jeu. De mon côté, ce n’est pas cela qui ne m’a pas plus. J’ai déjà joué à Insurgency, qui se veut un CS plus <<hardcore­­>>, et j’ai plutôt aimé. Le problème avec ce jeu, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’introduction. On ne te présente rien. D’habitude, les jeux te proposent un petit tutoriel qui te montre comment le jeu fonctionne. Ce jeu ne possède pas cette fonctionnalité. Je comprends qu’il se veut plus dur que les jeux habituels, mais il serait préférable de bien comprendre le jeu pour profiter du <<Hardcore>>.

Pour continuer, ce que je n’ai pas trop aimé, c’est le manque de serveurs français peuplés. Je n’ai aucun problème à parler l’anglais, mais c’est plus simple de communiquer en français, spécialement pour un jeu de guerre, où il y a de nombreux mots spécifiques qui m’y étaient inconnus.

De plus, je n’ai grandement pas apprécié le fait que les ennemis soient cachés, trop cachés. Lorsqu’on joue, même si on s’aperçoit de l’ennemi, il ne s’affiche pas dans la map. Le problème avec cela, c’est que si tu ne sais pas où il se trouve, il continuera de te tuer sans que tu ne puisses rien y faire. C’est assez difficile de tuer un ennemi lorsque tu ne le vois pas.

Pour finir, les graphiques ne sont pas top. Malgré que j’ai mis tout en <<Ultra>>, ce n’est pas la même qualité que les autres jeux. La distance d’affichage est acceptable, mais les détails au loin ne sont pas assez développes. Ils semblent vides. De plus, plus on augmente cette option, moins le jeu est fluide. Ça passe, mais ce n’est pas exceptionnel. Rappelons que le jeu est encore en pré-béta, donc c’est normal que ce ne soit pas encore parfait. On espère que les développeurs vont porter une plus grande attention à ces détails.

Pour ce qui est des côtés positifs, et celui qui m’a principalement impressionné, c’est la qualité du son. On entend extrêmement bien les balles et les explosions. Que ce soit venant de l’ennemi ou bien du joueur, le son des balles  est très réaliste.

D’ailleurs, une autre fonctionnalité bien intéressante est l’impact de balles. Quand on tire sur le sable, on voit réellement un tas de sable qui revole. De plus, quand on tire sur le mur, l’impact et la trace sont bien présents. Ce qui est aussi intéressent, c’est que, lorsqu’une balle nous effleure, notre personne voit, pour un court instant, en flou. Cette particularité est très intéressante, car cela recréer vraiment comme si nous étions à la guerre.

De plus, j’ai grandement apprécié le fait que le serveur peut accueillir jusqu’à 100 personnes. Je pense que c’est un des seuls jeux où il y a un affrontement de deux équipes de 50 personnes.

Conclusion

Comme mentionné plus tôt, ce jeu pourrait ne pas être du gout de tout le monde. Il faut que vous soyez prêt à faire des compromis de vos jeux habituels pour réellement prendre plaisir à ce jeu. De mon côté, bien que le jeu ne m’a pas complètement déçu, j’attendrais que les développeurs sortent plusieurs mises à jour pour que j’y replonge. Graphiquement, ils ont encore du travail. Ils doivent aussi mieux optimiser leur jeu. Avec les nouvelles fonctionnalités qu’ils veulent instaurer, j’espère qu’ils ne vont pas oublier cela.

Je vous conseille d’attendre avant d’acheter ce jeu. Son prix, actuellement 35€, est un peu trop élevé pour les fonctionnalités qu’il contient. Il n’y a pas assez de contenu qui justifie ce prix. Par contre, si les promesses des développeurs sont tenues, on aura droit à un excellent jeu.

Globalement, pour cette pré-béta, je donne un 6/10. Je crois sincèrement que cette note va augmenter. Étant donné que le jeu n’est toujours pas complet, c’est normal que cela ne soit pas parfait.

Sachez que cet article sera modifié, en fonction des mises à jour du jeu. Étant donné qu’il est toujours en <<Early Access>>, plusieurs fonctionnalités peuvent être modifiées ou même rajoutées. Ces changements seront rajoutés à cet article

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response