Battlefield 1: Quand le sexisme a le dernier mot

by on 26/06/2016
 

Battlefield 1 ne comptera aucun personnage féminin dans les rangs des armées des modes multijoueurs.

battlefield 1

Quand popole parle, le singe l’écoute.

En opposition à la série des Call of Duty, qui a elle même passé le cap d’instaurer des personnages féminins dans son multi, les développeurs de Battlefield 1 font parler d’eux en bons piliers de comptoir beaufisés à souhait aussi virils et rétrogrades qu’un membre de la Manif’ pour Tous. Preu représentant d’un sexisme primaire, le studio DICE est revenu sur sa décision d’inclure la possibilité d’incarner un personnage féminin dans le mode multijoueur de Battlefield 1.

La raison a été diffusée sur twitter par Amandine Coget, ex-coder chez DICE.
Battlefield 1

“Le discours d’origine pour BF1, donné sur scène était sur la Première Guerre Mondiale avec une mise en garde:  » fuck le réalisme, nous ajoutons des soldats féminins parce qu’il est plus que temps. » ”

Battlefield 1

“ Je vais résumer les points importants: Il s’est avéré que BF1 étant basé sur le réalisme après tout, malgré que les personnages féminins comptent « ce n’est pas le jeu que nous faisons ». ”

Battlefield 1

“J’ai pu leur faire cracher le morceau sur la raison. « Tout est crédible sauf les personnages féminins pour le public majoritairement masculin.”

Entrer dans le moule pour ne pas perdre trop de liquide.

Si on lit entre les lignes, la raison pour laquelle les personnages féminins sont retirés du multijoueur n’est pas par manque de réalisme de celles-ci mais bien parce que le public ciblé pense qu’elles ne sont pas réalistes et ce public ciblé (Nenesse et Guitou devant leur verre de Ricard là-bas) a tord: il y a bien eu des femmes soldats présentes sur le champs de bataille lors de la Première Guerre Mondiale même si c’était peu commun et que celles-ci étaient cantonnées à des rôles auxiliaires. Ce qui signifie que DICE préfère satisfaire son public de peur de perdre une partie de son audience, quitte à cautionner sa vision sexiste de l’histoire plutôt que de pousser celui-ci à réviser son jugement sur les idées reçues allouées à la Première Guerre Mondiale. DICE ne prend même pas en compte le fait que certains puissent apprécier d’incarner un personnage féminin ou de jouer contre des personnages féminins.

Battlefield 1

L’ironie dans l’histoire: EA a failli mettre un véto à l’idée entière de Battlefield 1 pour la même raison: ils avaient peur que leur public cible constitué de jeunes hommes ne sache pas ce qu’était la Première Guerre Mondiale. Et ce malgré la fascination que celle-ci inspire encore aujourd’hui.

 

Retrouvez nos articles sur le série Battlefield: Le DLC Battlefield 4 : Second Assault est gratuit et Le premier DLC de Battlefield 1 est connu !

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response