Uncharted 4 : Test de Syll

by on 13/07/2016
 

J’ai effectué un Test sur Uncharted 4, c’était un réel plaisir graphiquement, comme un voyage dans l’histoire.

Uncharted 4

Depuis le mois de Mai, vous n’avez pas pu passer à côté de la sortie d’Uncharted 4. Le dernier épisode de la saga mythique des studios Naughty Dog est donc là, en exclusivité sur PS4. Après m’être plongée plusieurs heures dans cette aventure, il est temps de passer au verdict !

Sa nouvelle vie :

Il y a une plus grande présence de séquences de dialogues qui contribuent à façonner le caractère des personnages, mais aussi plusieurs idées surprenantes par lesquelles le studio parvient à faire progresser la narration via un clin d’œil appuyé, ou l’émotion véhiculée par la simple expression sur le visage d’un personnage. Plus qu’une histoire de gameplay, Uncharted 4 place l’intrigue, et surtout les personnages, au cœur de l’enjeu ludique. On se délecte des dialogues modernes et drôles qui savent laisser place à l’émotion quand il le faut.

Évidemment, Uncharted 4 ne révolutionne pas les jeux de tir, mais à la différence des récents, The Division ou encore Doom, il offre au joueur une véritable histoire dont on a envie de connaître le dénouement, ainsi que des mises à jour régulières, comme la mise à jour 1.09.

Nathan et sa femme

Nathan et sa femme

Nathan en infiltration :

On retrouve l’habituel triptyque fusillades/énigmes/exploration auquel il faut désormais greffer l’infiltration qui gagne en importance dans l’épisode en adoptant une formule proche de The Last of Us. Vous pourrez alors systématiquement opter pour une approche furtive et vous débarrasser de tous les gardes discrètement, ou bien opter pour la manière forte en fusillant tout ce qui bouge.

La disparition en mode extrême de la jauge de détection et de la possibilité de marquer les adversaires complique sérieusement la chose, mais ce défaut déjà présent dans les phases d’infiltration des précédents opus n’aura donc pas été corrigé efficacement, malgré les nouveaux mécanismes.

Uncharted 4

 

Graphiquement :

C’est une évidence qui saute aux yeux dès les premières minutes de l’aventure, Uncharted 4 : A Thief’s End est une véritable claque visuelle. En termes de décors, vous allez avoir un choix varié et séduisant puisque les huit maps proposées vous plongeront dans les environnements sublimes du mode solo, notamment Madagascar ou encore une jungle luxuriante dont je ne vous soufflerai aucun détail pour ne pas vous gâcher le plaisir de sa découverte dans la campagne principale.

Des paysages à couper le souffle, des intérieurs somptueux (la modélisation de la ville engloutie de Libertalia est époustouflante), des textures ultra-réalistes (de la peau de Nathan Drake aux reflets visibles sur les peintures à l’huile), des couleurs éclatantes : les graphismes sont ce qu’il se fait de mieux jusqu’ici dans le jeu vidéo.

Uncharted 4

Quelle beauté.

Multijoueur

Le multijoueur de ce jeu est légèrement boudé par les joueurs, mais ce dernier a toujours su se montrer efficace, et ce quatrième épisode a le mérite de proposer une expérience différente avec des nouveautés notables.

Les modes de Multijoueur :

  • Match à mort par équipe
  • Commandement
  • Mise à sac
  • Match à mort en Equipe classé
Le multijoueur d' Uncharted 4

Le multijoueur d’ Uncharted 4

Je n’ai pas eu l’occasion de jouer beaucoup au multijoueur, mais ça nous change des multi de Call of Duty ou autres jeux réputés.

La fraternité

J’ai adoré cette histoire avec son côté fraternel tout au long du jeu, que ce soit au début en incarnant Nathan enfant et s’enfuir avec le grand frère à travers les toits de la ville ou dans la prison en âge d’adulte. Leurs petites chamailleries à se chercher qui est le meilleur, en saut ou sur sa nouvelle vie. Tout nous fait penser à une belle aventure familiale, même lors de votre chute, le grand frère aura peur pour Nathan . Eh oui, je suis tombée quelques fois ! 🙂

Conclusion

Enfin, au niveau de la durée de vie, j’ai passé environ 17h sans rusher et en collectant 75% des trésors. Le jeu propose plusieurs niveaux de difficulté, de facile à extrême. En ce qui concerne les trophées, il est évident que le platine Uncharted 4 sera mien !

Pour conclure, à part Far Cry Primal, aucun jeu cette année ne m’a autant plu. Niveau graphique, pour moi, c’est simplement le jeu le plus beau jamais vu sur PS4 ! J’ai entendu certaines personnes évoquer des soucis pour faire tourner le jeu, ou que sa console plante et fait un bruit monumental, ça m’avait inquiété, mais je n’ai eu aucun problème, à part libérer de la place pour installer le jeu ! ^^

Il est rare que ce soit d’accord de mettre 70€ dans un jeu, mais celui-là je l’aurais fait sans aucun soucis après ce Test.

Nos derniers articles sur Quantico  et NBA Mobile Live.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response