Goblins Quest : le jeu de Coktel Vision

by on 06/07/2016
 

Goblins Quest est bien plus qu’un jeu, c’est une plongée dans l’univers retors et artistique de Pierre GILHODES, un graphiste français de génie au coup de crayon reconnaissable.

Goblins Quest

  • Sortie : 1991
  • Plateforme : Amiga, Atari ST, DOS, Mac OS
  • Genre : Aventure

Goblins Quest est un point’n click au gameplay simplifié (comparé à The Legend of Kyrandia : Hand of Fate). Les jeux ont été créés à destination des enfants. Il n’y a aucune commande textuelle ni de système SCUMM, en bref une interface épurée pour cette époque. Le jeu se joue à la souris, le clic droit ouvrant l’inventaire et le personnage ne pouvant utiliser qu’un seul objet à la fois.

Le gameplay :
Le jeu se joue de tableau en tableau que vous devez finir afin d’avancer dans l’histoire, là où le jeu devient difficile c’est qu’il ne vous donne aucune indication si ce n’est de façon subtile.
Chaque tableau est construit sous forme d’énigmes qu’il faut résoudre pour pouvoir passer à la suite.

Qui, dit jeu fait pour enfants ne veut pas dire jeu facile loin de là, les puzzles et les énigmes, sont de plus en plus tirées par les cheveux à mesure qu’on avance dans le jeu. Il faut faire preuve de persévérance de logique et utiliser sa mémoire.

Si vous souhaitez faire découvrir un jeu old school à de jeunes joueurs, je vous conseille goblins 3. Pourquoi le 3? Car c’est le plus abouti de la série, il est plein de références à la littérature classique, l’humour est omniprésent et les difficultés plus corsées.

Goblins Quest est une trilogie à laquelle il faut avoir joué au moins une fois dans sa vie, pour son univers et son humour décalé.

Lien vers la page du maître : Pierre GILHODES

Je vous laisse sur nos derniers articles sur Destiny et sur la série Quantico.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response