Jouer à Pokémon Go peut être dangereux

by on 22/07/2016
 

Jouer au nouveau jeu Pokémon Go peut être dangereux pour tout le monde

pokemon-go-169

Ce nouveau jeu en réalité augmentée et disponible sur smartphone, possède un intérêt énorme. Il a été lancé il y a plus de deux semaines aux Etats-Unis.

Présent également dans plus de 20 pays, principalement en Europe et en Amérique du Nord, le jeu a été téléchargé des millions de fois.

Le but, dans Pokémon Go, est de collectionner les Pokémon et de les faire combattre comme dans les anciens Pokémon. Les Pokémon disponibles sont tous tirés de Pokémon Bleu et Pokémon Rouge (les premières versions de Pokémon). On parle toujours de pokéballs et le mentor du joueur est toujours un professeur spécialiste des Pokémons.

Sur GameBoy, les jeux se déroulaient dans des mondes virtuels (inspirés de régions du Japon ou de la géographie française). En revanche, Pokémon Go se joue en réalité augmentée, ce qui change beaucoup de choses. Les joueurs sont géolocalisés et se déplacent pour trouver et collectionner les Pokémons. Ils peuvent également combattre d’autres Pokémons grâce aux arènes.

Mais plusieurs comportements à risque ont été recensés dans le monde, avec les premières mises en garde des autorités.
Plusieurs joueurs ne font pas assez attention lors de leur session de jeu et se mettent en danger. Par exemple, des joueurs marchent, courent sur les routes pour attraper des Pokémon et se font renverser. D’autres se battent pour avoir le Pokémon rare.

Ainsi, divers accidents ont déjà vu le jour et beaucoup de personnes ont fini à l’hôpital. C’est pourquoi il faut faire très attention en jouant à ce jeu malgré l’engouement de ce dernier.

 

Vous pouvez retrouver d’autres articles concernant le Gaming sur Zone Actu :

Cliquez sur ce lien pour retrouver l’actualité de Pokémon.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur cet article en commentaires.

Suivez nous sur Twitter et Facebook pour être informés des actualités dès leur publication !

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response