Airsoft
1 comment

Billes bio? Kezako

by on 24/09/2016
 
Bonjour à tous;
Dans cet article je vais vous parler de billes bio. Car au final entre préjugés et arnaques c’est assez flou.
Les billes habituelles utilisées depuis longtemps sont en diverses matières dites non biodégradables. En gros vous creusez dans 10 ans vous aurez encore des billes dans le sol. Avec l’avènement de l’écologisme à toutes les sauces et le « bio » dans tous les sens. On a fini par avoir des billes dites biodégradables. Un geste que je salue en tant que défenseur de la nature. Depuis que je joue j’ai utilisé ces fameuses billes bio en acceptant un petit plus de la part de mon portefeuille.

 

 

wallpaper billes blanches

 

Mais au final, cette notion de bille bio, c’est régie par quoi? Qu’est-ce que c‘est? Car nos paquets de billes ne sont pas super clair! Une des explications couramment utilisées c’est: « du blé compressé! » Ouais enfin, t´as vu la tête de ce tas de billes?
La norme européenne la plus proche sur laquelle sont censés se baser les constructeurs de billes s’articule sur quelques points.

 

 

  • La biodégradabilité : ( ouais ce n’est pas mal hein?) C’est transformation des billes en composte. Elles doivent subir une biodégradation de 90% en moins de 6 mois (moins c’est mieux!). Le 10% restant c’est plus bas!
  • Les fragments restants : C’est ce qu’il va rester de solide de notre bille. Les « restes » de cette biodégradation sont mesurées et ne doivent  pas contenir des résidus supérieurs à 2 mm et doivent représenter moins de 10% de la masse initiale. (on a donc 90% totalement disparu et 10% peut encore être « visible » après six mois.
  • Une très faible concentration en métaux lourds: En gros après sa dégradation à 90% nos billes ne devraient pas dénaturer le sol avec un truc crade qui s’élimine mal ou ne s’élimine pas du tout dans le temps en plus d’être mauvais pour l’environnement. Donc pas d’impact sur la pousse des végétaux.
  • Ne pas modifier la composition du sol : certains de ces paramètres doivent rester inchangés après la dégradation des billes dans un sol comme la concentration d’azote, de phosphore, de magnésium, de potassium ; le PH, le contenu salin, le niveau solide-volatil). En bref pas d’effet sur la nature qui changerait la composition du sol.

 

Pour faire simple!

Au bout de 6 mois votre bille doit avoir disparu à 90% et ne pas modifier la composition de la terre pour ne pas influer sur la faune ou la flore. Mais soyons clair, çà dépend aussi de la concentration de bille au même endroit quand même. Vider 4 kilos de billes au même endroit je pense pas que le sol soit si inchangé que çà.

 

img_5741

 

Les billes bio, aimées ou pas?

Les billes bio souffrent de leur mauvais départ. Elles se brisaient facilement et au final le joint hop et le canon en prenait pour leur grade en plus de nous procurer des sources de stress sur le terrain.

Aujourd’hui c’est assez différent. Elles sont bien plus solides et supportent plus de puissance. Jusque 400 Fps aucun souci (ou alors revoir votre nozzle). Pour ce qui est des anti-snipe et sniper certains les utilisent et en sont contents. D’autres non. Tout dépend de la puissance de votre réplique et assez souvent du nozzle qui peut les briser. Elles n’ont donc pas encore une bonne place dans le cœur des joueurs qui aiment la performance.
Pour ce qui est de leurs compositions, c’est dur de réellement savoir, entre déjà toutes les marques et le fait de les trouver tout de même à tous les prix en fonction de leur « qualité ». mais au final, qu’est-ce qui autorise un fournisseur à dire que c’est biodégradable?
La question la moins joyeuse reste l’éclatement à l’impact. En effet les protections grillagées pourraient laisser passer un morceau. Mais le risque existe aussi avec une bille non bio de mauvaise qualité ou tout bêtement si la grille est de mauvaise qualité elles aussi.

Le prix est aussi un autre désavantage, plus cher en moyenne que les non-bio elles refoulent facilement pour le porte feuille surtout si on a la gâchette facile.

 

Billes vraiment bio dégradables?

Eh bien çà se corse sévèrement. Au départ elles n’étaient absolument pas fiables. Entre matières premières pas dégradables, elles pouvaient se dégrader en une sorte de masse informe. Ou encore des vernies qui les protégeaient trop ou pas assez et dont on ne peut que douter du caractère écolo. Entre diamètres très variables! Poids très variable, et dégradation nul… En bref rien de bien!
Aujourd’hui c’est autre chose. En matière de qualité d’utilisation. Le poids est bien plus stable même si on peut relever plus de fluctuations que des billes non bio. Elles se cassent moins facilement, de ce fait beaucoup moins de soucis dans nos répliques. Mais il faudrait une nouvelle étude approfondie sur leur dégradation pour savoir si elle sont réellement plus écologique.

 

billes verdict sur camo

 

 

En conclusion:

Cet article n’est pas là pour vous vanter le bio ou pour vous motiver à en prendre. Mais plutôt à comprendre ce que l’ont nous vend comme « bio » dans nos magasins. Sur le papier clairement c’est cool. Impacte très réduit au moins 90% de dégradation. Ça fait son job. Dans un prochain article j’espère pouvoir faire un test de diverses marques. Mais il faut en gros 6 mois n’ayant pas de moyens adaptés pour le faire plus vite.

 

 

 

Liens:

La norme européenne EN 13432 sur laquelle se baserait la notion de « biodégradable » pour nos billes.

http://www.stratuspackaging.com/stratus-packaging/actualite-stratus/planete-stratus/planeteStratus13.pdf

http://www.naturalbag.fr/lang-en/content/25-la-norme-13432-sur-les-emballages

 

Si le sujet des billes vous intéresse. Suivez notre série de sujet qui leur sont consacré:

Les billes Taiwangun en 0.25 bio et non bio, poids et quantité fiable?

comments
 
Leave a reply »

 

Leave a Response