Airsoft
0 comments

Envie de devenir airsofteur ? Que faut-il faire ?

by on 31/07/2016
 

Et bien cet article est fait pour vous !

wallpaper airsoft

 

On ne nait pas airsofteur, on le devient. L’univers de l’airsoft attire son lôt de plus en plus conséquent d’adeptes. Summum du jeu de rôle pour les fans de jeux vidéo pour les uns où simulation rigolote d’entraînement semi-militaire pour les autres. Attention, cependant, je dis bien «Semi-militaire», car l’airsoft n’est pas «militaire», mais bien un jeu. C’est juste l’univers qui s’en rapproche un peu.

Mais la question n’en est pas là. ici, sur cet article, je vais vous aidez à bien débuter dans le domaine et devenir un bon airsofteur. Question de ne pas vous jetez dans ce jeu au combien amusant, mais surtout qui a un coût.



Les bases à savoir :

Avant de débuter l’airsoft, il faut savoir deux ou trois trucs. Beaucoup s’imaginent qu’il est simple d’être airsofteur, que de toute manière, ce n’est qu’encadré qu’à moitié… Je vous répondrais que « NON » l’airsoft n’est pas encadré qu’à « moitié ». Ce loisir est comme tous les autres loisirs, il est y à des lois et des règles à respecter. Vous trouverez tout sur ce lien : http://www.fedegn.org/l-airsoft/la-legislation

  • Les mineurs sont interdits : Alors, non… Les mineurs sont autorisés, bien que très peu d’association et team les refuses. En effet, la loi interdit au mineur de posséder des répliques de 0,08 joules. Autant dire que c’est la puissance des jouets à billes que vous gagnez dans une fête foraine. Si vous voyez souvent des jeunes gens jouer à l’airsoft dans des vidéos. Sachez que pour la plupart, ils transgressent la loi et du coup, s’ils se font surprendre par la police ou qu’ils leurs arrivent un accident., ce sont les parents qui seront sévèrement punis.
  • On peu jouer n’importe où, n’importe quand : Non plus, malheureux. Jouer sur des terrains non cadrer est appelé des parties clandestines. C’est-à-dire, que vous jouez sur des terrains qui ne sont pas cadrer correctement. Il vous arrive un accident, votre assurance ne vous prendra pas en charge. Des promeneurs vous confondent avec des méchants et appel la police ? Et bien si ceux-ci interviennent et vous chopes…C’est directement la case Amende + perquisition des répliques et tenus d’airsoft.
  • Moi aussi, je veux une arme, pour tuer les autres joueurs ! : Argh ! Si tu commences comme ça, tu vas te faire voler dans les plumes. L’airsoft est un jeu avec des jouets et il faut donc respecter un certains jargons, si vous ne souhaitez pas vous faire bruler vivant par les autres membres. On ne dit pas « arme », mais « réplique » – On ne dit pas « tuer », mais « toucher» ou « Out » – On ne dit pas « jouer à la guerre », mais « Faire un jeu de rôle » – On ne dit pas « balles », mais des « billes » – On ne dit pas « Soldat », mais « Airsofteur ». Vous voyez, L’ensemble de l’airsoft est régit par plus petites ou grosses règles. On y fait pas n’importe quoi.

 

 

L’équipement de l’airsofteur :

Nous arrivons dans le vif du sujet, à savoir l’équipement que vous porterez sur les terrains. Vous vous voyez déjà tous en tenus de camouflage américain qui pète la classe. Mais je vais vous calmer les ardeurs, tout ça a un coût et pas des moindres en générale. Déjà, la première chose à avoir et qu’il est IMPERATIF d’avoir, des lunettes de protection, le reste n’est qu’un plus. Pas de lunettes = pas d’entrée sur les terrains. Mais attention, pas n’importe quelles lunettes. Car, vos lunettes de soleil, vous vous les gardez en poche, celles-ci ne sont pas réglementées et surtout pas assez efficaces face aux billes d’une réplique. Il en faut des spécifiques qui sont très facilement trouvables en magasin d’airsoft.

Une fois que vous avez déjà compris ça, c’est déjà bien, nous pourrons donc aborder la suite.

Airsoft_Designed_Shooter

Les Répliques :

Avoir une réplique, c’est bien. Savoir quoi prendre, c’est mieux. Car, dans le domaine de l’airsoft, on à pas le droit à n’importe quoi. Car beaucoup de répliques ne respectent pas les puissances réglementaires. Qui sont: (Les puissances sont testé avant partie par des « Chrony » avec des billes de grammage 0,20gr)

  • Répliques de poings : 250 Fps / 0,58 joule (Distance minimum obligatoire avant tire 5m)
  • Répliques d’assauts courtes : 300 Fps / 0,84 joule (Distance minimum obligatoire avant tire 8 à 10m) ***
  • Répliques d’assauts long : 350 Fps / 1,14 joule (Distance minimum obligatoire avant tire 10m)
  • Répliques Sniper et d’assaut très longue** : 410-450*/ 1,56-1,88* joule (Distance minimum obligatoire avant tire 15m)

*Puissance variable selon les terrains et associations/teams.

** Dite aussi Anti-Sniper.

*** Répliques dite CQB (Close Quarter Battle), puissance variable selon les terrains et associations/teams.

Ce sont les puissances qui passeront partout, car c’est celles qui sont très régulièrement demandées sur les terrains associatifs. Si vous dépassez celle-ci avec les répliques suscités aux dessus, vous avez de grande chance à ce que vous remballiez votre réplique dans votre sac.

Il faut aussi savoir qu’il y a différents styles de répliques, non pas par leurs noms, mais par leurs systèmes de tirs.

  • AEG : Automatic Electric Gun _ Comme son nom l’indique, les répliques AEG tirent donc des billes par un système électrique qui est alimenté par une batterie qu’on installe en générale dans la structure de la réplique ou dans un petit boitier extérieur. Elles sont les plus répandues sur le terrain, car qu’importe le temps extérieur, elles offrent toujours de bonne autonomie.
  • GBB : Gaz BlowBack _ Terme souvent utilisé pour les répliques de poings, bien que beaucoup de réplique d’assaut utilise ce système. Contrairement au système électrique, celui est alimenté par un gaz propre aux répliques. L’interne n’étant pas le même, car c’est une pression de gaz qui expulse la bille. Elles ont une autonomie moins importantes et souffre de problème de « Dégazage » en période de froids, mais offrent des performances autrement plus élevé que les AEG.
  • AEP : Automatic Electric Pistol _ Cela ne concerne que les répliques de poings, contrairement aux habitudes de voir des répliques de poings en GBB ou CO2, elles sont électriques. Coté performance, elles sont faiblarde, bien qu’elles ont une excellente autonomie et ne craignent pas les mauvaises températures.
  • CO2 : Contrairement aux gaz, celle-ci expulse de l’air par le biais d’une capsule qu’on insère dans la réplique. Elles sont rares sur les terrains, car souvent trop puissantes. Cependant, elle offre une bien meilleure autonomie que les GBB et offre les mêmes performances.
  • HPA : Les meilleurs exemples sont les lanceurs de billes de Paint-Ball, qui utilise ce système-ci. Maintenant intégrez le sur une réplique d’airsoft et vous avez une réplique avec de très hautes performances. Cependant, bien que ce système soit excellent, elle implique une transformation complète de l’interne de votre réplique pour qu’elle s’adapte.
  • Spring : Très souvent utilisé sur les réplique sniper, elle implique au jouer de charger le verrou pour pouvoir expulser la bille avec une pression d’air. Elles ne sont donc pas automatiques, comme la plus part des autres styles de répliques.
  • Gaidan : Réplique pour les mineurs, très faible puissance.

Il faut maintenant que vous trouviez votre façon de jouer :

  • Soutien : Réplique de soutien. Pour ceux qui n’ont pas peur de dépenser des billes en sulfatant à tout va. Comme son nom l’indique, c’est avant tout un soutien qui tire en rafale dans une zone bien distincte. Elles ne sont cependant pas autoriser à jouer à l’intérieur des bâtiments la plupart du temps. (RPK/M249/PKM/etc)
  • Assaut Moyen : Réplique d’assaut longue. Un style très souvent présent en jeu. Elle offre la meilleure perspective pour les débutants, car c’est un style très polyvalent. (Ak/M4/HK/SCAR/etc)
  • Assaut léger : Réplique d’assaut courte. Egalement polyvalent, mais un peu moins que l’assaut lourd. Ce style se spécialise plus dans les milieux urbains, dans les espaces étroits. (MP 9-7-5/Kriss Vector/etc)
  • Sniper : Réplique sniper. Beaucoup moins polyvalente, elle permet, cependant, une meilleure couverture face aux tirs des adversaires. Ils bougent peux, mais font souvent mouche (Tout dépend des performances de votre répliques de bases) (Blaser/VSR/L96/etc)
  • Anti-Sniper : Réplique d’assaut très longue. Pratiquement au même titre qu’un sniper, cependant, ce n’ai pas une réplique de sniper, mais un mélange d’un assaut et d’un sniper. (M14/Carabine/Scar L/ectc)

Ceci n’est que des exemples courants, car il en existe d’autre, comme le « Mastodonte » plus rare, mais plus imposant.

 

Maintenant que vous avez choisis vos styles, il est temps de passer aux répliques même. Il faut vous fixer un prix, car forcément plus vous y mettrez le prix, plus les répliques seront de meilleurs factures. C’est pourquoi, je vous ai dressé un petit top des marques conseillées ou non : (Liste qui n’implique que mon avis et des marques que je connais. Cette liste est différente pour chaque individu, mais globalement, c’est à ça que les gens vous conseillerons)

 

Les très Hauts de gammes : Relativement chères. Vous ne trouverez probablement pas plus performant sur le marché. Elles sont à la fois très performantes, avec de très belles finitions et d’une solidité incomparable.

Tokio Marui

Arès

G&P

Systéma

Les Haut de gammes : Moins chères que ses prédécesseurs, mais avec un prix toujours assez élevé. Elle n’en reste pas moins de réplique d’une performance très correcte et d’une bonne solidité.

VFC (certaines répliques)

Magpul

LCT (certaines répliques)

BO

Les Forges

G&G (certaines répliques)

WE (certaines répliques)

Les Milieux de gammes : Nous passons dans la panel des prix raisonnable. Les milieux de gammes sont à mon sens le meilleurs compromis pour un joueur débutant qui jouera souvent à l’airsoft.

G&G (certaines répliques)

VFC (certaines répliques)

Umarex (certaines répliques)

KWA (certaines répliques)

WE (certaines répliques)

Les bas de gammes : Prix relativement faible. Cela est avantageux pour une personne qui commencerait l’airsoft. Cependant, certaines répliques offres des performances douteuses et leurs solidités est souvent faible. Elles ne sont cependant pas à jeter. Avec de la chance vous pouvez tomber sur des modèles qui offre des performances correctes.

Classic Army

ICS

CYMA

JING GONG

King Arms

A&K

ASG



J’ai dans l’exemple débuté l’airsoft avec une CM16 G&G (milieu de gamme) et je la possède toujours en bonne état 3 ans après. Je possède aussi un M9 de chez ASG (Bas de gamme) qui marche toujours après 2 ans d’utilisation.

Airsoft ZoneActuFR

 

Les tenues et protections de l’airsofteur :

Maintenant que vous avez choisi votre réplique, votre marque et votre style de jeu, il faut penser à votre « Dress Code ». Du militaire aux forces spéciales, la panel de tenus est immense. Mais comme avec les répliques, plus vous vous équiperez, plus cela engendrera un coût.

Mais les bases à avoir, avant tout, c’est les protections. Car, bien que je vous est déjà parler des lunettes de protections obligatoires, il en existe d’autres. Elle n’en reste pas moins, contrairement aux lunettes, superflu. C’est avant tout pour votre confort personnel.

  • Masque facial : Qu’il couvre l’ensemble du visage ou seulement la partie basse, le masque facial offre une protection contre les billes qui sont tirés au niveau de votre visage. Car, même si on vous dira souvent de toujours viser le torse, s’il n’y a que la tête qui dépasse, faut bien etre touché quelque part.
  • Genouillères et Coudières : Car dans certaines zones, poser ses genoux sur le sol ou ses coudes sur une bordure peut se révéler désagréable. Les coudières/genouillères sont donc là pour rendre votre pose plus agréable.
  • Gants : Quelque peu indispensables aussi. Vous avez vite fait de vous recevoir une bille sur les doigts et je peux vous jurer que ça pique sévère. Beaucoups de gants d’airsoft sont munis de rembourrage pour rendre moins désagréable l’impact des billes sur vos mimines.
  • Les casques/Casquettes/bonnets : Protègent le reste de votre tête. Ils permettent aussi sur certains modèles d’y intégrer des éléments tactiques, comme des lampes ou des caméras.
  • Les bottes : éléments quelque peu important en plus des lunettes. Les terrains d’airsoft sont souvent recouvert d’une multitudes d’objets divers (Branches/Pierres/ect…) et il est facile de glisser ou de se tordre la jambe avec des chaussures de ville ou des baskets. Il est donc fortement conseillé de mettre un peu d’argent dans des bottines d’airsoft qui protègent correctement de tout ça.

Voilà pour l’ensemble des protections corporelles. Vous pouvez vous attaquez maintenant au reste de l’équipement. A savoir les camouflages. Je vous conseillerai de ne pas nécessairement suivre la tendance des airsofteurs. C’est comme pour la mode, à chacun son style. Il n’y a pas vraiment de camouflages qui vous rendra invisible, mise à part les tenus de Sniper (Ghillie) qui sont souvent conçus pour vous fondre dans le décor. Donc libre à vous de choisir ce qu’il vous plaira et vous en avez un joli paquet.

Il n’y à d’ailleurs pas non plus de marques spécifiques, car dans l’ensemble, les vêtements sont souvent de bonnes qualités pour des prix raisonnables.

Sachez qu’il y à une multitude d’équipements à ajouter à vos tenus pour les rendres plus réalistes :

  • Les Gilet Tactiques
  • Les holsters
  • Les ceintures tactiques
  • Poche vide chargeur
  • Camel-back (Une poche à boisson qui se met sur le dos)
  • Sacs tactiques
  • Valise de rangement de réplique /! Important celle-ci /!*
  • Couteau factice
  • Protège cou

Et encore bien d’autres.

*Il est interdit par la loi de rendre vos répliques visibles publiquement. C’est pour ça, qu’un sac de rangement ou une valise est fortement conseillé. Si vous vous faites prendre avec une réplique apparente, gare à l’amende qui sera sévèrement salée..

 

VOILA ! C’est donc sur ce chapitre que se termine cette longue explication pour bien débuter l’airsoft et devenir airsofteur. Une fois que vous avez bien compris tout ceci, vous êtes donc fin prêt à jouer. Il y à, cependant, un élément sur lequel je n’ai pas parler et cet élément est le fair-play. Car, contrairement au paint-ball, vous ne serez pas tacher une fois touché et donc les adversaires devront compter sur votre bonne foi pour vous sortir. Tricher n’apportera que des tensions et jouer sous un climat électrique, c’est vraiment pas drôle et je parle en connaissance de causes. Des parties fiascos, j’en ai fait et je peux vous jurer que ça vous pourrit une journée. Donc jouez dans les règles et tout se passera pour le mieux. D’autant que, un joueur jouant fair-play sera plus souvent invité à revenir sur le terrain que le tricheur.

Airsoft

Sur ce bon jeu !

Arkadiaz.



Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response