Gaming
0 comments

Annia joue à… KONA (BETA)

by on 12/08/2016
Positives

- Une bande son simple mais résolument efficace
- Une atmosphère immersive

Negatives

- Peu de contenu disponible pour le moment
- Un système de survie très négligeable

Editor Rating
 
Gameplay
8.0

 
Graphisme
6.0

 
Solo
8.0

 
Multiplayer
10

Total Score
7.3

Hover To Rate
User Rating
 
Gameplay
8.9

 
Graphisme
9.1

 
Solo
8.9

 
Multiplayer
10

User Score
1 rating
9.2

You have rated this

 

Ce mois-ci, j’ai joué à Kona de chez Parabole et j’ai les orteils gelés.

Annia joue à... KONA (BETA)

Annia joue à… KONA (BETA)

Va gazer et accroche ta tuque !

Vous êtes friand d’enquêtes macabres et d’énigmes obscurs ? Alors laissez-moi vous présenter Kona, jeu d’investigation et d’exploration venu tout droit de chez nos amis québécois. Au beau milieu des années 70, dans les lointaines contrées du nord canadien, William Hamilton construit sa fortune en exploitant une importante mine de la région. Face à la colère de la population, vous avez été mandaté par le riche industriel afin d’enquêter sur de récents incidents survenus autour de sa résidence secondaire. Seulement, en arrivant sur place, l’affaire prendra une tout autre tournure et le blizzard se fera de plus en plus dense.

Une hirondelle ne fait clairement pas le printemps.

Une hirondelle ne fait clairement pas le printemps.

Pas très survival… mais quand même un peu.

Guidé(e) par la voix de notre protagoniste, vous vous enfoncez dans un paysage immaculé où règne le silence. A l’aide de votre petite Chevrolet, vous allez devoir parcourir le village et tenter de comprendre ce qu’il s’y passe. Toutes les lignes servant à communiquer ont été coupées par une météo remarquablement peu clémente. Il n’y a pas âme qui vive, l’isolement est donc total. De plus, le froid vous glace le sang et Carl ne manquera pas de vous y faire penser. En effet, votre instinct de survie sera lui aussi mis à rude épreuve. Alors, prenez gare à vos jauges de santé, de stress, de température et de poids.

Interface intuitive et sans fioritures.

Une interface intuitive et sans fioritures.

Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas.

Lorsque vous vous retrouvez en situation de détresse, votre condition physique s’amenuise en conséquence. Si le froid peut être combattu avec le feu, Carl peut gérer son stress via la cigarette (n’y voyez là aucune incitation à fumer). Votre poids, quant à lui, vous ralentira si vous gardez trop d’objets dans votre inventaire. Votre camion pourra vous servir de réserve personnelle afin d’entreposer tous vos loots. Outre la tempête, vous apprendrez aussi que de nombreux loups rodent dans les parages. Prêtez attention à leur trace dans la neige et ayez de quoi les éloigner (viande, fusée éclairante, etc). Si ce n’est pas le cas, préparez vous à recevoir quelques coups de griffes !

Les loups se déplacent le plus souvent en meute, mais certains se révèlent plus brave que d'autres.

Les loups se déplacent le plus souvent en meute, mais certains se révèlent plus brave que d’autres.

Un système de crafting minimaliste.

De nombreuses interactions avec l’environnement vont demander le concours de ressources spécifiques. Sans parler de crafting à proprement dit, vous devrez vous munir de certains objets pour faire du feu, stocker de l’eau, etc. Le système est plutôt intuitif la-dessus et vous signalera de ce qu’il vous manque afin de compléter l’action. Ne vous privez donc pas de fouiller autour de vous, ces objets vous serviront très certainement d’une manière ou d’une autre par la suite.

De la nourriture à foison... Dommage, Carl n'a jamais faim.

De la nourriture à foison… dommage, Carl n’a jamais faim.

Tout d’abord, mention spéciale au travail de CuréLabel sur les quelques bandes sons qui ne sont pas sans rappeler les sonorités si particulières de The Last Of Us. Les soundtracks sont peu nombreuses mais corroborent, avec brio, la voix ténébreuse de notre protagoniste. L’ambiance globale est harmonieuse, bien qu’il y ait des choses à redire graphiquement parlant. Néanmoins, Kona séduit par son charme singulier et reste très louable pour un titre indépendant. Actuellement disponible en early acess, le studio n’a mis à disposition que 30% du contenu final. Pas de panique, un chantier de débuguage est en cours et il va sans dire que nous restons à l’affût de nouvelles mises à jour et d’une date de sortie officielle dans l’année.

Annia-KONA

Pour plus de détails :

Autre(s) test(s)  :



//

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response 

Gameplay

Graphisme

Solo

Multiplayer