Gaming
0 comments

Annia joue à… Syberia II

by on 02/09/2016
Positives

- Une ambiance visuelle et sonore toujours aussi immersive
- Des voix VF particulièrement réussies

Negatives

- Des énigmes peu pertinentes
- Une narration dans la même tonalité que le premier épisode

Editor Rating
 
Gameplay
7.0

 
Graphisme
7.0

 
Solo
7.0

 
Multiplayer
10

Total Score
7.0

Hover To Rate
User Rating
 
Gameplay

 
Graphisme

 
Solo

 
Multiplayer

User Score

You have rated this

 

Ce mois-ci, j’ai joué à Syberia 2 édité par Microïds et j’aide les personnes âgées.

Annia-Syberia
Dans l’épisode précédent…

Deux ans après la sortie du premier opus, nous revoilà en compagnie de Kate Walker qui approche à grands pas des terres légendaires du nord. Après avoir fait le choix de suivre Hans Voralberg dans son périple fou vers Syberia, nous retrouvons notre aventurière coincée en gare de Romansbourg. Si le train rencontre encore des problèmes mécaniques connus, la santé d’Hans devient, quant à elle, préoccupante. Alors, portée par le rêve de votre compère, il vous faudra surmonter les épreuves que vous réservera votre voyage afin de réaliser son dernier souhait. Embarquez donc dans le train avec Oscar et venez à la rencontre des derniers survivants d’une espèce.

Arrivée en gare de Romansbourg, le temps semble s'être figé.

Arrivée en gare de Romansbourg, le temps semble s’être figé.

Adieu terres d’Europe

Loin du brouhaha de New-York, vous voici arrivée dans le Grand Nord. Le froid vous hérisse le poil et notre avocate ne manquera pas de vous signifier ce brusque changement de température. Le temps semble s’être arrêté tout autour de vous, et les habitants sont surpris de la venue d’une étrangère dans ce patelin si reculé. Une nouvelle fois, votre train doit s’arrêter le temps de remonter son mécanisme et de trouver du charbon pour chauffer les wagons. Mais voila, la tâche ne sera pas si simple et votre présence semble attiser la convoitise de certains malotrus. Entre temps, Hans tombe soudainement malade et votre voyage est mis entre parenthèse le temps de lui sauver la vie.

Le voyage ne peut se poursuivre, Hans est gravement malade

Le voyage ne peut se poursuivre, Hans tombe gravement malade.

Une quête spirituelle

Plus que le drame des Voralberg, il va vous falloir remonter davantage dans le temps. L’histoire de Syberia n’est pas indépendante de celle du peuple qui, jadis, vivait et travaillait grâce aux mammouths. Il va donc falloir vous imprégner de leur culture afin de pouvoir poursuivre votre aventure sereinement. Ainsi, vous apprendrez que les Youkols ont suivi la trace de ces mammifères au fur et à mesure de leur migration par soucis économique. Très vite devenus les gardiens de ce mythique bestiaire, de nombreux témoignages vous renseigneront sur leur passif vis-à-vis des mammouths et sur les légendes qui en découlent.

Entre savoir ancien et spiritualisme, les Youkols regorgent de ressources.

Entre savoir ancien et spiritualisme, les Youkols regorgent de ressources.

Mystères et mythes

Comme pour le premier opus, votre chemin sera parsemé de petites mésaventures. Entre survie et quête de vérité, votre casquette sera multiple. La plupart du temps, votre mission consistera en la collecte d’informations, la récupération d’objets et le déblocage de mécanismes quelques fois alambiqués. Si les énigmes du premier épisode s’avéraient parfois trop enfantines, celles-là auront le mérite d’être plus pertinentes dans la réflexion. Prêtez attention à certaines discussions et surtout, aux documents que vous récupérerez. Les énigmes étant souvent en corrélation avec la trame de l’histoire, n’hésitez pas à user, un tantinet, de votre mémoire.

Des énigmes étranges mais fascinantes.

Des énigmes étranges mais terriblement fascinantes.

Conclusion

Syberia 2 nous offre une très belle réalisation avec des décors toujours plus minutieux et un univers toujours aussi sublimé par le travail sonore. Quelques petites améliorations d’ordre ergonomique sont notables et les animations, plus fluides, rendent le gameplay plus confortable. Pourtant, ce deuxième épisode souffre des mêmes défauts que son prédécesseur. La narration est aseptisée et les énigmes proposées manquent cruellement de difficulté voire, parfois même, de pertinence. Malgré tout, ce second volet gagne en fignolage et reste, tout de même, une très bonne référence du genre.

Annia-Syberia2

Pour plus de détails :

Autre(s) test(s)  :

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response 

Gameplay

Graphisme

Solo

Multiplayer