Gaming
0 comments

Annia joue à… Virginia

by on 14/10/2016
Positives

- Une histoire ingénieuse et pleine de symbolisme
- Une mise en scène et une ambiance sublimes

Negatives

- Un gameplay très limité par rapport à l'espace
- Une déstructuration parfois déconcertante

Editor Rating
 
Gameplay
6.0

 
Graphisme
7.0

 
Solo
7.0

 
Multiplayer
10

Total Score
6.6

Hover To Rate
User Rating
 
Gameplay
7.2

 
Graphisme
8.3

 
Solo
7.8

 
Multiplayer
5.9

User Score
1 rating
7.3

You have rated this

 

Ce mois-ci, j’ai joué à Virginia signé 505 Games et je n’ai toujours pas trouvé de serrurier.

Virginia est un jeu d’aventure en vue FPS où le joueur incarne Anne Tarver, agent du FBI. Inspiré de thrillers tels que Twin Peaks ou X-Files, vous devrez enquêter sur la disparition d’un jeune adolescent issu d’un petit village dans l’état de la Virginie.

Annia joue à... Virginia

Mulder et Scully in Virginia

Vous aviez rêvé de ce poste au FBI depuis si longtemps et voici le jour-J. La remise de votre badge se déroule dans les traditions et sous les acclamations de vos pairs. Toutefois, les célébrations seront de courte durée car vous êtes convoquée, dès le lendemain matin, dans le bureau du directeur. Un jeune adolescent a disparu à Kingdom, dans l’état de la Virginie, et vous serez en charge de l’affaire. Accompagnée de votre collègue Maria Halperin vous devrez enquêter,  mais également garder un œil sur cette toute nouvelle partenaire prise en chasse par les affaires internes. Descendez au sous-sol et entrez dans la dernière pièce au fond du couloir. Vous y trouverez votre bureau, mais aussi les quelques dossiers qui vous permettront de démarrer vos recherches.

Annia joue à... Virginia

Jeune recrue ou non, il va vous falloir vous atteler à la tache très rapidement.

Des signes qui ne trompent pas

Avant d’être un thriller, Virginia nous raconte l’histoire d’une amitié entre deux femmes et des liens tissés autour de cette relation. Tout cela, dans le mutisme le plus complet, ni le moindre souffle parasite. Sous la forme d’un véritable film interactif, vous ne devrez vous fier qu’à votre interprétation visuelle de cet intrigant récit. Dès lors, le jeu vous guidera dans vos moindres pas et induira très clairement les moments cruciaux de l’intrigue. Pas de choix moraux, ni de fouilles, vous n’êtes que pour observer. En l’espace de deux heures, le joueur se retrouve ainsi privé de son habituelle omniscience et de son libre arbitre afin de mieux voir ce qu’il y a à voir.

Annia joue à... Virginia

La clé dans votre poche semble d’une importante capitale… Mais qu’ouvre t-elle donc ?

Du Lynch dans un nouveau format

Dès lors, il ne s’agit plus d’inhiber la peur. L’atmosphère est pesante et il va vous falloir apprendre à cohabiter avec elle pour mieux en comprendre l’origine. Vous allez assister à une série d’ellipses et soudainement changer de décor. Dès lors, la narration va connaître une réelle fracture et beaucoup de réponses vous passeront très certainement sous le nez. Toutefois, gardez en tête que l’enjeu réel ne se trouve pas dans la finalité de votre enquête. Au fil du temps, vous comprendrez que la perception de Tarver sur son environnement vous en dira plus long que de simples liens de causes à effets.

Annia joue à... Virginia

Vos nuits seront hantées par de sombres visions et la présence constante de ce buffalo.

Un labyrinthe psychologique 

Derrière des scènes aseptisées se cachent une véritable réflexion sur la composition. Les expressions faciales sont suffisamment intelligibles malgré le parti pris d’une DA minimaliste. Chaque scène, geste ou objet trouvent leur importance. Ainsi, votre aventure s’agrémentera d’éléments allégoriques qui offriront une certaine profondeur dans ce qui n’aurait pu être qu’une simple enquête. Passé l’absence de dialogues, la musique participera pour beaucoup au rythme et à la précision de chaque tableau. L’Orchestre philharmonique de Prague signe là un réel travail d’orfèvre qui vient sublimer l’ensemble de la narration.

Annia joue à... Virginia

Prêtez attention aux petits détails qui vous aideront à interpréter les scènes énigmatiques.

Conclusion

Virginia nous offre une expérience singulière mais aussi très déconcertante. Vendu comme étant un thriller, les joueurs pourront croire à un canular de par la déstructuration dont le titre fait preuve. Pourtant, il n’en n’est pas moins fascinant par la réflexion qu’il suscite après coup. En effet, si les avis peuvent diverger, il n’y a pas d’objets ni de détails qui ne peuvent être soumis à interprétation. L’œuvre fait preuve d’ingéniosité dans cette corrélation constante entre le rêve et la réalité et brouille les frontières pour le plus grand plaisir des amateurs d’ovnis vidéoludiques.

Pour plus de détails :

Autre(s) test(s)  :

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response 

Gameplay

Graphisme

Solo

Multiplayer