Gaming
0 comments

Pokémon GO : Iran, premier pays à bannir l’application

by on 08/08/2016
 

Nous connaissons désormais le premier pays à bannir Pokémon GO de son territoire, et… c’est l’Iran!

Iran interdiction

Les rumeurs, les informations, les articles, les nouveautés, … concernant Pokémon Go s’enchaînent. Malheureusement, cette-fois ci, l’actualité n’est pas bonne. En effet, l’application Pokémon GO a simplement été banni du territoire Iranien. La raison qui a été avancée semble être des problèmes de sécurité.

De plus, les championnats par villes voire par quartiers se préparent pour 2017, ces derniers n’auront pas lieu en Iran.

Ainsi, les nations occidentales préfèrent multiplier les avertissements et les consignes autour du jeu ou des précautions à prendre. C’est en effet, le Haut Conseil de l’Espace Virtuel, créé en 2012 par l’Ayatollah Ali Khamenei, qui a pris une décision beaucoup plus radicale. Les occidentaux préfèrent donc faire de la prévention qu’interdire le jeu à sa population. Un député Les Républicains en France a notamment proposé que des lois soient promulguées à l’encontre du jeu.

Quoiqu’il en soit, Pokémon connaît son premier pays où le jeu est interdit. Ainsi Pokémon GO de Niantic ne pourra pas se développer en Iran.

Rappelons que Nintendo a également annoncé le report du bracelet Pokémon Go Plus pour septembre. Nintendo a aussi indiqué que l’application générerait 10 millions de dollars par jour.

Notez qu’anciennement, les possesseurs de Windows Phone ne pouvaient pas jouer à la fameuse application Pokémon. Mais une alternative (disponible ici) a été trouvée afin de permettre à ces personnes de jouer à leur jeu. Hélas des changements apportés sur Pokémon Go pour empêcher les applications tierces ont rendu cette solution inutilisable pour le moment.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver deux de mes articles publiés sur le site ci-dessous:

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response