Gaming
0 comments

Notre test sur FIFA 17 le jeu de foot parfait?

by on 18/10/2016
Details
 
Developer
Positives

Le plus beau Fifa
Une meilleur maniabilité dans les courses, gestes ...
Un jeu plus proche de la simulation que les précédents.
Un public qui répond présent
Des modes de jeu très variés.

Negatives

Toujours ces bugs de collision ou autres
Trop classique au niveau du multijoueur malgré l'apport du FUT Champions
Payer pour gagner ? ( FUT )
Un nouveau système sur corner et coup franc pas très intuitif.

Editor Rating
 
Gameplay
8.0

 
Graphisme
9.0

 
Solo
9.0

 
Multiplayer
7.5

Total Score
8.4

Hover To Rate
User Rating
 
Gameplay
7.1

 
Graphisme
5.9

 
Solo
7.5

 
Multiplayer
5.7

User Score
2 ratings
6.6

You have rated this

 

EA Sports revient sur le devant de la scène des simulations sportives avec FIFA 17, le jeu de football de l’année ayant complètement occulté PES à part pour quelques aficionados.

Beaucoup craignaient que ce FIFA 17 devienne trop classique et trop simple. La pression infligée par le PES de KONAMI a forcé EA Sports à prouver qu’ils pourraient répondre présent cette année. Voici le test de l’un des jeux de sport les plus réussis de ces dernières années, dans la théorie.

Principaux changements en ce qui concerne le gameplay de FIFA 17

Il y a beaucoup à dire sur le gameplay de ce FIFA 17. Lors des touches, il est maintenant possible de se décaler de quelques pas, que ce soit sur la droite ou sur la gauche. Une petite amélioration qui nous rapproche encore un peu plus de la réalité sur le terrain. Une fonctionnalité a également été ajoutée, permettant de feinter votre adversaire lors des touches. Celles-ci peuvent apporter de nombreuses solutions, et les touches dangereuses sont désormais une réalité.

Les corners et coups francs : 

Lors des corners et coups francs on note un changement important au niveau du centre/tir. Sur les corners et coups francs (de loin) fini la vue à la première personne, c’est une vue à la 3ème personnes qui vous attend désormais. Vous disposez d’une croix jaune, pour décider de la zone d’impact de vos ballons. La croix désigne l’endroit où vous voulez que votre ballon tombe. Une fonctionnalité difficile car la croix jaune bouge énormément au moindre mouvement de joystick.

Les pénaltys ont eux aussi changé. Il faut maintenant se placer, ensuite choisir sa puissance et enfin la direction du ballon. Clairement c’est très très compliqué de s’habituer à ce changement. Il vous faudra plusieurs séances de pénalty, pour bien comprendre le système.

Pour en finir avec les points forts du gameplay, on reste classique par rapport à FIFA 16 au niveau des dribbles. Les joueurs paraissent un poil plus lourd que sur le précédent opus.

Collectionnite de bugs

Nous le savons tous, les joueurs FIFA ont tendance à… non sont de mauvaise foi. Nous aurons tous tendance à crier au bug sur une erreur de notre part ou un aux chiottes l’arbitre lors d’un penalty illégitime. Et la fameuse feature de fautes litigieuses aurait presque l’air d’avoir été ajoutée au jeu histoire de voiler les nombreux oublis de fautes. Beaucoup se plaignaient de certaines fautes inexistantes sifflées lors du précédent volet, mais cette année le dosage a été inversé et parfois ça se ressent. Beaucoup de fautes évidentes ont tendance à passer inaperçu, un dosage pas forcément bien dosé qui donne à l’alchimie du jeu un arrière goût amer.

En ce qui concerne le gameplay en lui-même, de nombreux joueurs rapportent notamment des problèmes liés au dégagement (réparés lors de la première mise à jour), mais ce n’est pas le seul point noir. Vous vous retrouverez souvent avec une défense prise de court par une passe longue à ras de terre ratée et destinée à un premier joueur mais finalement reçue par un second qui partira au but sans que la défense puisse réagir. Dans le même esprit, j’ai personnellement beaucoup expérimenté le problème sur mes corners. Une situation où un joueur de mon équipe contrôlé par l’ordinateur venait couper au premier poteau pour placer lui-même sa tête qui finissait dans un pigeon au-dessus des tribunes.

Beaucoup d’autres problèmes liés aux collisions et à la physique de la balle rende ce FIFA 17 extrêmement frustrant à jouer.

Les graphismes et l’ambiance de FIFA 17 :

FIFA 17 a encore frappé très fort au niveau des graphismes. Nous sommes pas loin de la perfection ! Que ce soit au niveau des joueurs, mais aussi des managers et aussi les différents stades présents dans le jeu. Le public à lui aussi eu le droit à un lifting impressionnant ! Une fois le jeu en main et avant de commencer un match, laissez la présentation des équipes et vous serez bluffé par tous les joueurs qui sont très ressemblants à la réalité. Bravo à EA Sports pour ce travail remarquable.

Lorsqu’on décide de lancer un match quelconque sur le jeu, on est tout de suite pris par l’ambiance festive exceptionnelle. Le travail au niveau du public a été nettement amélioré et celui-ci réagi beaucoup plus que lors du dernier opus. On note certains changements lors de différentes phases de jeux (pertes de balles, buts pris […]).

La nouvelle de ce FIFA 17 est évidemment la venue d’un nouveau commentateur du côté des Français: Pierre Ménès et Hervé Matoux sont les heureux élus de l’année. Personnellement je trouve que cela amène quelque chose d’intéressant pour ce FIFA 17, la French Touch est réelle.

Un classique pour FIFA depuis quelques années maintenant, mais du côté de la bande son de ce FIFA 17 c’est juste exceptionnel.

Les différents modes de FIFA 17.
L’Aventure commence … 

Voici LE mode de jeu de ce FIFA 17. Avec tous les modes déjà disponibles : FUT, amicaux , carrière , saison en ligne [etc.], un petit nouveau a fait son apparition et suscite l’intérêt de tous les fans de la franchise, le mode : Aventure.

Pour faire bref et rapide dans ce mode de jeu vous interprétez Alex Hunter un jeune homme qui veut devenir footballeur professionnel comme le furent son père ainsi que son grand-père. Avec son meilleur ami, Gareth Walker, l’aventure débute au centre de détection pour ensuite être redirigé vers un club professionnel de Premier League.

Dans ce mode de jeu c’est VOUS qui décidez de tout. Vous avez le choix entre différentes réponses un peu partout dans le mode de jeu. Que ce soit lors d’interviews d’après match, dans l’avion, aux différents bureaux [etc.]. Vos choix vont influencer votre joueur sur le terrain ainsi que la complicité avec ses différents coéquipiers, mais aussi vos relations avec votre manager et votre coach. Vous allez devoir assister aux entraînements pour savoir si votre joueur doit être :

  • Titulaire
  • Remplaçant
  • Réserviste

C’est à VOUS et VOUS seul de construire une carrière exceptionnelle.

Késako du multijoueur sur FIFA 17?

Au niveau du multijoueur c’est vraiment comme FIFA 16. 10 saisons avec une évolution au fil des saisons ainsi que des matchs de coupe disponibles comme dans FIFA 16.

FUT déploie sa compétition :

FUT Champions est un tout nouveau type de compétition dans FIFA 17 sur Xbox One, PlayStation 4 et PC. Chaque semaine, vous devez vous qualifier pour la Ligue Week-end. Cette ligue vous fera joueur un maximum de 40 matchs, plus vous remporterez de matchs, mieux vous serez classé à la fin du week-end. Soyez performant et régulier pour progresser au sein des classements mensuels afin de remporter des récompenses incroyables et même avoir l’opportunité de jouer à l’échelle mondiale.

Cette nouvelle compétition rafraichit le mode FUT pour les joueurs les plus expérimentés, et les pousse à s’impliquer davantage dans le jeu en donnant une carotte à la fin de la semaine, et du mois. Un bon point, même si les packs récompenses à partir du milieu de tableau sont un peu craqués.

Tentez de gagner FIFA 17 ou Battlefield 1 avec notre concours!

[themoneytizer id=8673-25]

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response 

Gameplay

Graphisme

Solo

Multiplayer