High Tech
0 comments

Apple, une rentrée presque routinière

by on 20/09/2016
 

La Keynote est passée et aucune annonce notable n’est attendue avant 2017 pour Apple. Retour sur les grandes lignes de la rentrée de la firme de Cupertino et analyse de leur forme actuelle.

La vraie question aujourd’hui est de savoir pourquoi Apple en est là. En y regardant de plus près, Apple est une marque très controversée par les spécialistes sur le web. Mais la cible de Apple semble plutôt être le tout public, les personnes aimant avoir un design très classe sur leur smartphone et pouvoir arborer un objet de mode. Apple est peut-être la meilleure marque de tablette, mais leur activité principale reste tout de même les iPhones. Il ne reste réellement que deux possibilités pour l’avenir de Apple: soit ils changent radicalement de direction technique, changent tout, et développent un iPhone 8 vraiment innovant, soit une marque chinoise réussira à prendre les devants en proposant quelque de chose de réellement neuf. Je ne veux pas dire ici que l‘iPhone 7 est mauvais, loin de là. Mais ils ont une telle puissance financière qu’ils pourraient nous proposer de réels bijoux de technologie, ce qu’ils ne font pas.Apple, une rentrée presque routinière

Apple bat de l’aile, se fait poursuivre en justice.

Serait-ce la décadence d’Apple ? Alors que la plupart des entreprises se préparent à l’IFA 2016, comme Samsung avec son smartphone explosif, Apple bat de l’aile. Leurs smartphones ne sont pas forcément les meilleurs, et le monde a l’air de s’en rendre compte. De plus, leurs actions baissent en bourse et vont même jusqu’à recevoir une amende. Bien loin des PV que vous pouvez retrouver sur votre voiture puisque la société de Tim Cook devra payer la modique somme de 13 milliards d’euros.

En effet, depuis 1991 ils auraient bénéficié d’une drastique baisse d’impôts en Irlande, là où est implanté le QG du groupe en Europe. Le taux d’impôts demandé à Apple aurait même été descendu à 0,005% en 2014. Ils doivent donc désormais rembourser les 13 milliards qu’ils n’ont pas payé. Serait-ce la fin ? Le monopole des smartphones est-il terminé ? Leur éternel suffisance serait-elle enfin mise à mal? Que nenni.

La Keynote, comme une renaissance.

Comme chaque année, Apple se sauve par elle-même avec sa conférence. Entre l’annonce de l‘iPhone 7, celle de l’Apple Watch Series 2 ou celle de Super Mario Run, et même l’annonce controversée des Airpods, Apple a su se relever.

Malheureusement, on manque trop de réelles innovations et de coups de génie, comme celui qu’avait été l’iPhone 4.

C’est peut-être ça le problème: Apple est une marque qui s’est construite sur le succès de l’iPhone 4. Mais depuis, on a l’impression de ne jamais vraiment avancer. On pourrait a la limite mentionner le passage du 5s au 6, mais là encore, trop peu d’innovations.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

Leave a Response